Un bulletin sur l’Opus Dei, des livres et je file vers une belle aventure!

Hélène Houde a été mère au foyer et a eu deux enfants. Elle est maintenant veuve et à la retraite.

Témoignages

Tout a commencé par un bulletin qu’on m’a remis sur l’Opus Dei. J’ai été coopératrice six ans avant de voir ma vocation à l’Opus Dei et me lancer plus loin dans une aventure!

Ma vie spirituelle s’est améliorée au cours de ces années et j’ai commencé à assister à la messe et à réciter le chapelet chaque jour. Lire saint Josémaria -le saint de l’ordinaire- m’a approchée du Seigneur. J’ai appris que je pouvais dialoguer avec le Seigneur et qu’Il est toujours à l’écoute.

J’étais -et je suis- toujours bien accueillie au Centre culturel Trimar (Québec): avec le sourire, la bonne humeur. Je m’y suis fait des amies. C’est une grande famille. Un jour, on m’a demandé d’aider à la bibliothèque du centre J’ai accepté, on m’a fait confiance. J’y allais chaque semaine. Avec ténacité, je me suis améliorée et j’y ai pris goût.

Hélène prépare son matériel

J’ai cherché et je continue à chercher à bon prix les livres suggérés. Je les identifiais, les recouvrais et les restaurais au besoin. J’essayais de les rendre agréables à lire. Au besoin, j’appelais les retardataires pour leur offrir de prolonger leur prêt. J’ai par la suite fait l’inventaire.

Hélène recouvre les livres, pour allonger leur durée de vie

Au fil du temps j’ai découvert la richesse et le trésor spirituel de cette bibliothèque. Faire connaître ce trésor a été ma première façon d’amener Dieu aux autres. À travers cela, je me suis moi-même rapprochée de Dieu, j’ai travaillé à aider l’Œuvre à ma manière et j’ai par la suite découvert ma vocation à l’Opus Dei, une aventure qui m’amène chaque jour à découvrir d’autres trésors et des horizons sans limites…