Douleurs et joies de saint Joseph

Les sept dimanches de saint Joseph commencent dimanche prochain. Afin de préparer la fête du 19 mars, méditer les « douleurs et les joies de saint Joseph encourage à mieux connaître le saint Patriarche et à comprendre qu’il a fait face, lui aussi, à des difficultés, qu’il a eu des joies. Voici un dépliant en pdf à télécharger.

Pour parler avec Dieu

Comment saint Josémaria voyait-il saint Joseph?

Je l’imagine jeune, fort, avec quelques années de plus que la Vierge peut-être, mais dans la plénitude de l’âge et des forces humaines.

Première douleur: Marie, sa mère, était fiancée à Joseph : or, avant qu'ils eussent mené vie commune, elle se trouva enceinte par le fait de l'Esprit Saint. (Mt, 1, 18)

Nous savons qu’il n’était pas riche: c’était un travailleur comme des millions d’autres hommes du monde entier. Il exerçait l’humble métier que Dieu avait choisi pour Lui-même, lorsqu’Il prit notre chair et voulut vivre pendant trente ans comme l’un d’entre nous.

La Sainte Écriture nous dit que Joseph était artisan; plusieurs Pères de l'Église ajoutent qu’il était charpentier.

La forte personnalité humaine de Joseph se détache des récits évangéliques: il n’apparaît jamais comme un homme timide ou craintif devant la vie; il sait au contraire faire face aux problèmes, sortir des situations difficiles et assumer avec responsabilité et initiative les taches qui lui sont confiées.

(Quand le Christ passe, n. 40).

Coutumes chrétiennes

En suivant une ancienne coutume, l’Église s’est toujours préparée à fêter saint Joseph le 19 mars en consacrant les sept dimanches qui précédent cette date à la méditation de ses souffrances et de ses joies. Ce fut le pape Grégoire XVI, au 19ème siècle, qui promut la dévotion des sept dimanches de saint Joseph en lui accordant de nombreuses indulgences et sa sainteté Pie IX actualisa cette pratique lorsqu’il conseilla d’avoir recours à saint Joseph au moment où l’Église universelle traversait une période difficile.

Voici un document à télécharger en pdf avec les Douleurs et joies de saint Joseph.