Résumé de la visite du prélat en France (1er - 5 août 2017)

Le Prélat de l'Opus Dei a séjourné à Paris du 1er au 5 août, pour rencontrer ses enfants et leurs familles.

Du Prélat

le 2 août : rencontre avec ses filles et ses fils de l'Opus Dei

le 3 août : journée à Couvrelles

le 4 août :

Le prélat rencontre quelques familles


Visite à Notre Dame de la Médaille miraculeuse

En milieu d’après-midi, le prélat de l’Opus Dei est arrivé à la chapelle de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac. Il a salué les religieuses des Filles de la Charité en charge de l’accueil et s’est installé au premier étage pour réciter le chapelet. La veille, il avait fait part des intentions qu’il souhaitait confier à la Vierge : l’Église, le Pape François, les membres de l’Opus Dei et leurs initiatives apostoliques à travers le monde. Il a souligné l’importance de cette prière pour le Souverain Pontife dont il a rappelé la mission : « Le Concile Vatican I précise la mission du Pape, consistant à assurer l’unité des catholiques. Cette mission qu’il doit affronter est difficile. Pour la remplir, il a besoin de notre aide et de notre fidélité ».

"Pour remplir sa mission le Pape a besoin de notre aide et de notre fidélité"

À sa sortie de la chapelle, des fidèles de la prélature venus prier à ses côtés étaient là pour le saluer. Il a parlé un moment avec chacun et les a bénis. D’autres visiteurs intrigués et attirés par le sourire de Mgr Ocariz se sont empressés de venir le saluer, pour parler avec lui et recevoir sa bénédiction.


Détour par la paroisse espagnole

Mgr Ocariz s’est ensuite rendu à la paroisse espagnole à Paris, où il fut baptisé le 18 novembre 1944. Le curé l’a chaleureusement accueilli. Ensemble ils ont prié un petit moment dans l’église, puis ont consulté le registre des baptêmes. Avant de partir, le prélat de l’Opus Dei a signé le livre d’or : « Avec la joie de visiter cette église où j’ai reçu le baptême et avec ma prière pour la communauté chargée de la pastorale auprès des Espagnols de Paris ». Plus que quelques heures et le prélat reprendra la route en direction de l’Allemagne…