Activités simples mais vie communautaire riche!

Le côté particulièrement familial du camp et son atmosphère sont l’attrait principal des jeunes comme des plus vieilles.

L'Opus Dei au Canada
Opus Dei - Activités simples mais vie communautaire riche!

10e anniversaire de Valderi, Québec. Anne-Sophie, cette année coordonnatrice, en est à son neuvième camp. Elle avait 9 ans la première fois. Pourquoi tant de persévérance ? " Le camp Valderi nous permet d'être naturelle, authentique, nous-même, et de vivre en toute amitié."

Les aînées des monitrices ne manquent pas de prodiguer leurs conseils et leurs idées pour faire avancer le camp d’une année à l’autre. L’une d’elles a même invité ses amies à passer un après-midi au camp (portes ouvertes). Elles se promettent maintenant de vivre Valderi 2018.

Bonté, joie, discipline se respirent au camp, tant à l’hébertisme que dans les tâches domestiques. À tour de rôle, des campeuses passent une heure en atelier culinaire pour aider Marie et son équipe.

Tout en contribuant à la préparation des repas, elles se familiarisent avec les précautions d’hygiène, apprennent à faire revenir la viande, à couper les légumes, etc. Celles qui n’en ont pas eu la chance cet été figurent déjà sur une liste d’attente pour l’an prochain…

Énante en est à sa première expérience comme monitrice. C’est l’ange gardien du camp, comme l’ont surnommée les campeuses. Partout où un besoin se fait sentir, elle apparaît.

Les causeries font aussi partie [des activités et] de l’esprit du camp. Les monitrices s’y préparent à l’avance pour bien rejoindre les campeuses, parler leur langage et les inspirer. Ce sont de courtes pauses qui permettent de réfléchir ensemble à ce qui stimule l’entraide mutuelle et à ce qui favorise la meilleure version de soi-même.

Le soir s’ajoutent des tables-rondes où l’on partage passions, expériences, études, loisirs. C’est ainsi qu’on découvre que l’une a été assistante-matelot sur un grand voilier, qu’une autre demeure sur une ferme et en connaît le travail et que d’autres se sont initiées quelques semaines en hôtellerie dans un centre de rencontres…

Somme toute, des activités toutes simples qui contribuent positivement à l’atmosphère de famille du camp et font de Valderi, pour reprendre les termes d’une campeuse, une maison de rêves. »

Le camp est organisé par les amies de Trimar, un centre culturel de l’Opus Dei à Québec.